Tupac : Que reste-t-il de l’héritage du prince de la west coast ?

Que reste-t-il de l’héritage du prince de la west coast ?

Ici on va évoquer la légende Tupac, ni plus, ni moins et parler de son héritable. Et avec un titre aussi racoleur, on tenait à souligner une nouvelle fois, si notre conscience nous l’obligeait que le hip-hop dans sa richesse la plus profonde se veut comme un mouvement dit artistique qui a pour but de rassembler les hommes autour d’un amour en commun, celui de son prochain et de chacun.

Sortons du contexte la définition proposée par wikipedia.fr :Le genre se développe en tant que mouvement culturel et artistique…[…] »

On comprend donc bien que tout ce qui dit mouvement culturel, dit impact sur la société. Il serait donc  un euphémisme de sous-estimer à l’heure où Drake côtoie les 700 millions de vue que les princes du hip-hop n’ont pas influé la société actuelle. Et si enfin, on devait placer des princes et des héritiers dans chaque mouvement, et que l’on parle à tort et à travers d’héritage, c’est que ces gens ont directement influé sur l’histoire. Ou qu’ils ont partiellement marqué à jamais leur nom sur la frise géante du mouvement culturel caractérisé par le rap américain. S’il fait encore nourrir la storytelling, je vous invite à cliquer ici.

Pour les autres, on va s’intéresser à l’œuvre de 2pac et à l’oeuvre de l’héritier de la culture west coast.

[…]but he moved to Marin City, California (just north of San Francisco) in 1988. Although he was already 17 by this move, Tupac almost immediately began to adapt to West Coast culture, and he soon became the image of West Coast rap

Source : http://thehistoryofwestcoastrap.weebly.com/tupac-shakur.html

 

Les nicknames dropped durant l’era : 2Pac, Pac, Makaveli The Don Killuminati (1996), MC New-York (1988-1994)

Pourquoi aujourd’hui ENCORE Tupac reste un prince parmi les princes du hip-hop ?

On va réécrire la storytelling à notre sauce :

En quelques mots : l’histoire, le style, la poésie, le porte parole de l’énergie de la culture west coast. (mc eiht nous l’a encore prouvé l’été dernier)

L’histoire atypique : Enfants de deux parents actifs au sein d’un mouvement des luttes sociales. Tupac est né tout juste un mois après l’acquittement de sa mère sur plus de 150 accusations de « complot contre le gouvernement des États-Unis et les monuments de New York »

Dès son plus jeune âge, la lutte et l’incarcération rythment la vie de Tupac. Son parrain, Elmer « Geronimo » Pratt (en), un membre important des Black Panthers, est reconnu coupable du meurtre d’un enseignant lors d’un vol en 1968, mais sa peine est par la suite annulée. Son beau-père, Mutulu Shakur, demeure pendant quatre ans sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés par le FBI à partir de 1982, alors que Tupac est un préadolescent.

 

Le style inimitable de sa poésie: Et ce même racontée par la légende de son histoire.

Il joue des pièces de Shakespeare ainsi que le rôle du roi des souris dans Casse-Noisette. Shakur, accompagné au beatboxing par l’un de ses amis, Dana « Mouse » Smith, remporte la plupart des nombreux concours de rap auxquels il participe et est considéré comme le meilleur rappeur de son école. Bien qu’il n’ait pas de vêtements à la mode, Tupac est l’un des enfants les plus populaires de son école en raison de son sens de l’humour, d’excellentes compétences en rap et de sa facilité à se lier avec toutes les foules. Il développe une étroite amitié avec la jeune Jada Pinkett qui dure jusqu’à sa mort.

Dans le documentaire Tupac : Resurrection, Shakur déclare : « Jada est mon cœur. Elle sera mon amie pour toute ma vie », Pinkett, de son côté, déclare qu’il est « l’un de mes meilleurs amis. Il était comme un frère. C’était au-delà de l’amitié pour nous. Le type de relation que nous avions se rencontre qu’une fois dans une vie. » Un poème écrit par Shakur intitulé Jada apparaît dans son livre, The Rose That Grew From Concrete, qui comprend aussi un poème dédié à Pinkett appelé The Tears in Cupid’s Eyes. Pendant sa période à l’école des arts, Shakur commence à sortir avec la fille du directeur du Parti communiste de Baltimore.

 

Et puis la chose la plus importante à nos yeux, sa poésie et son amour :

Shakur était un lecteur vorace et s’inspirait d’une grande variété d’écrivains, dont Nicolas Machiavel, Sun Tzu, Kurt Vonnegut, Mikhaïl Bakounine, Maya Angelou, Alice Walker, Khalil Gibran et Donald Goines. (wikipedia.fr)

2pac porte-parole à JAMAIS de la révolte des classes ! Que reste-t-il de son message ?

On ne va pas se la jouer marxiste, encore moins ici, car à part connaitre les meilleurs charbonneurs du quartier, on ne sait pas faire grand chose à rien. Et c’est justement en s’intéressant au contexte puis au texte de l’œuvre, que l’on récupère le symbole 2pac, et ce au chevet d’une amérique malade.

Le style enragé et sans limite du prince de la Californie représentait une vraie menace, il devenait donc par essence la parfaite cible, et ce d’une communauté de plus en plus lassée par l’oppression chronique de son système. Ce même système qui a fait naitre des enragés comme les Black Panthers, doit-on encore le rappeler, le Wakanda est d’ailleurs une très belle représentation hollywoodienne du symbolisme des Black Panthers, encore présents dans l’esprit de plusieurs générations.

Enfin bien, plus que qu’un simple nombre de ventes, il était l’image de David versus Goliah équipé par l’industrie du risque. Il a tenté de défier les codes à sa manière, en les basculant avec sa fraicheur, très à lui.

Pour ceux qui connaissent sa musique (et on les retrouvera en dessous de ce hors-série) le message de tupac prônait amour et paix entre son prochain. (les titres connus par le grand public comme CHANGES l’attestent encore aujourd’hui)

La photo du finish final se souviendra qu’il est mort trop jeune. Et ce même, pour nous offrir une carrière  spectaculaire, mélangeant cinéma hollywoodien et Amérique en crise. Comme un symbole après tout.

Snoop Dogg : relais de 2pac et défenseur de la génération 2.0

Les photos parleront toujours pour elle-même, pour le reste je laisse Internet vous guider une nouvelle fois vers les ténèbres de l’inconnu.

(on n’oublie pas d’aller follow le tonton d’ailleurs)

 

Et on se quitte comme TOUJOURS en musique. Merci encore à 2pac pour sa musique et ses belles vibes !

Discographie :

Albums studio:

Albums posthumes:

Albums en collaboration:

 

Sources : (on n’oublie pas de lâcher) des tonnes d’amour et de clique pour ma clique à moi.

http://thehistoryofwestcoastrap.weebly.com/tupac-shakur.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tupac_Shakur

www.youtube.com

www.wikipedia.fr